Le carcassier : artisan du parapluie

Le métier de carcassier, entièrement artisanal, requiert dans la fabrication d'un parapluie expérience et savoir-faire.
Le carcassier est la personne qui assemble la monture du parapluie : le mât, la poignée, les parties métalliques et les brins ou baleines du parapluie. Cette noble profession, essentielle à la confection des baleines de parapluies, fait l’identité des parapluies traditionnels de la Maison Piganiol, au sein des ateliers d’Aurillac.

Carcassier

Rôle du carcassier : un savoir-faire unique à préserver

Le mât des parapluies haut de gamme est en bois et d'une seule pièce, comme le parapluie L’Aurillac. On utilise pour les articles les plus luxueux le hêtre, le charme ou le châtaignier. Aujourd'hui, la recherche technologique a permis d'utiliser l'aluminium et la fibre de verre ce qui a allégé considérablement le poids des parapluies (jusqu'à 175 gr pour les plus légers). Le carcassier, dont le rôle consiste à fabriquer et assembler les pièces qui composent la structure du parapluie, au travers du travail des baleines de parapluie et du mât; mais aussi du système d’ouverture, notamment, fait partie de ces précieux métiers d’art qui font la singularité des parapluies haut de gamme. C’est pourquoi la Maison Piganiol tient tant à préserver l’activité du carcassier, comme celle de l’aiguilletière, au sein de ses ateliers aurillacois. C’est bien leur expertise et leur soin apporté à la fabrication manuelle de nos parapluies qui font la qualité d’exception de nos produits.

mains carcassier

Les origines des baleines de parapluie

Les baleines de parapluies font partie des pièces les plus importantes dans la fabrication manuelle de nos créations. En effet, ce sont elles qui font la robustesse de nos toiles et leur qualité couvrante. C’est pourquoi nous encourageons et tenons à faire perdurer l’activité de nos carcassiers pour cette mission essentielle. Dignes héritiers d’un savoir-faire ancestral, nos artisans ont toutefois su adapter leurs techniques à l’évolution des méthodes de fabrication. Les baleines du parapluie étaient à l'origine des fanons de baleine. Puis, on utilisa dans la fabrication des parapluies des brins de bois ou de jonc, plus souples. La Maison Piganiol utilise encore les brins de jonc dans la fabrication du parapluie de Berger, parapluie haut de gamme d’exception pour lequel il n'y a que 9 baleines. Les parties métalliques du parapluie à savoir la noix, le coulant et les aiguillettes sont en cuivre.

outils carcassier

Parapluie de Berger : une fabrication 100% artisanale par nos carcassiers

Chez Piganiol, la fabrication du parapluie de Berger est artisanale. La fabrication de ce parapluie et de ses baleines de parapluie est un secret qui se transmet de génération en génération. Son montage artisanal se fait encore avec des brins en jonc. Quatre heures sont nécessaires pour assembler un parapluie de Berger. Il ne reste pas plus de 10 personnes en France capable de produire ce type de parapluies de luxe. Étant donné l’importance qu’a le Made In France pour Piganiol, nous employons plus de la moitié de ces artisans carcassiers.

Fabriqué en France

depuis 1884

Garantie 2 ans

Frais de ports offerts à partir de 250€

Paiement

100% sécurisé

14 jours pour changer d'avis

1er échange gratuit

Entreprise

du Patrimoine Vivant