L'aiguillettière

Le piquage d'un parapluie est une des garanties de son imperméabilité et de sa résistance dans le temps. Chez Piganiol, ce sont des étapes clés qui garantissent la qualité haut de gamme de nos parapluies.

Même si les ateliers Piganiol se sont mécanisés, l'oeil humain et la dextérité féminine sont des éléments essentiels qui dès les années 50 ont mobilisé l'attention de Henri Piganiol. C'est pourquoi l'atelier de fabrication de parapluies s'est féminisé, les hommes devenant minoritaires, cantonnés aux travaux de confection des montures de parapluies et d'entretien des machines.


Qu'il s'agisse des coutures, des passe-poils, des biais, de l'insertion des étiquettes, le piquage des toiles de parapluies permet aujourd'hui à la Maison Piganiol, de satisfaire les plus hauts standards de qualité en proposant des parapluies haut de gamme, tels que le parapluie de Berger ou encore le parapluie l’Aurillac.