Autour du parapluie et de la Maison Piganiol, des fabricants français de pièces détachées

Tout autour du parapluie se sont créées diverses activités directement liées à la fabrication du parapluie: travail des poignées en bois courbé pour les parapluies haut de gamme, travail des pièces métalliques comme le godet, le coulant et les aiguillettes qui font partie des finitions que la Maison Piganiol maintient dans son processus de fabrication.

Déjou-Féniès, fabricant de poignées courbées à la vapeur pour parapluies homme et pour parapluies femme, Les Ateliers Mécaniques de Carbonat, qui développent une fabrication de noix et coulants pour parapluie, Combelles à Marmanhac, spécialisé lui aussi dans les poignées pour parapluie, l'entreprise Bar spécialisée dans le tournage du bois,  sont autant de noms de la région intimement associés à l'histoire de la fabrication du parapluie à Aurillac et en France.

Déjou-Féniès

Tour à tour sabotier, sculpteur sur bois, fabricant de meubles, Bernard Déjou crée en 1885 une fabrique de cannes de parapluies sur la commune de Vézac. A la demande des fabricants de parapluie d'Aurillac, il produit des poginées d'abord droites, parfois sculptées, puis par la suite des poignées pour parapluies courbées à la vapeur. L'entreprise fabrique aussi des mâts pour parapluies et des cannes.

La production de poignées pour parapluies ne cesserai de croître jusqu'en 1929, date à partir de laquelle elle connaîtra un inexorable déclin.

L'usine emploiera jusqu'à 230 personnes et se diversifiera dans la production de cintres, porte-habits, de chaises et de fauteuils pliants. L'entreprise fermera définitivement ses portes en 1985.

Les Ateliers Mécaniques de Carbonat

Pour faire face à l'entretien de ses machines, Hippolyte Dejou acquiert un atelier de mécanique à Carbonat, la maison Esquirou. Les Ateliers Mécaniques de Carbonat développeront la fabrication de noix et de coulants mécaniques pour parapluie. La production atteindra jusqu'à 1,5 million de pièces par an.

Combelles à Marmanhac

Dans ce village qui a vu naître de nombreux fabricants de parapluies, il était presque normal qu'une petite industrie directement liée au parapluie y voit le jour. C'est en 1926 que Marcel Combelles fonde son entreprise spécialisée dans les poignées pour parapluie, et plus spécifiquement les poignées courbes cintrées à la vapeur. Le bois est alors exclusivement du hêtre issu des forêts voisines. Aujourd'hui, l'entreprise s'est reconvertie dans le mobilier en bois de puériculture dont elle est un des leaders sur le marché.

L'entreprise Bar

Cette entreprise familiale a été crée à la fin du XIXème siècle par Eugène Bar sur l'emplacement de l'actuelle Poste Centrale à Aurillac. Elle est spécialisée dans le tournage du bois : pieds de lit et de table, composants de meubles...et fournir également aux fabricants de parapluie à Aurillac des poignées pour pliant et pour jonc en bois tourné. La société qui poursuit cette activité a été cédée en 1992 aux Scieries Ardennaises.

Les parapluies Piganiol : des poignées en bois de hêtre